Presse

24


" Une troupe, des valises, la musique ...


Ils sont six. Cinq hommes et une femme emmitouflés à la va-vite dans de gros blousons d’hiver un peu dépareillés mais il suffit qu’ils apparaissent pour les trouver charmants. Ils composent la troupe du Road Movie cabaret, à chacun son personnage, son rôle et le premier d’entre eux, un chef à l’autorité variable, le grand Sebastian. Un chef qui en demande peu, se trompe souvent de direction et rêve à peine moins que les autres. Beaucoup de vieilles valises encombrent la scène. Ils les ouvrent, les ferment, les rangent, les sortent, elles donnent le rythme de la route que la joyeuse bande sillonne à la recherche d’un public, de quelques pièces et surtout d’une tranche de bonheur à vivre ensemble. La musique vient en permanence donner à leurs pérégrinations une tendre saveur et adoucir leurs galères. Les textes des chansons sont issus des grands auteurs qu’on aime tous (Brel, Gainsbourg, Prévert, Nougaro, Trénet...).


Direction l’enfance


Ces compagnons des galères artistiques nous entraînent hors du temps sur leurs sentiers étoilés, dans les rêves qu’ils visitent, sur le fil de leur bonne humeur. On s’y prélasse aux rythmes de leurs instruments (les percussions de fortune sont un régal) dans une ambiance mi-manouche, mi-western. On respire au grand air, on dort à la belle étoile... c’est un voyage immobile et poétique plein d’une douceur naïve qui irradie un public sous le charme de ces artistes marginaux. Des troubadours nomades au grand cœur, mal dans leur monde, qui voyage en utopie et s’enfuient par la porte dérobée des songes. Des mots, des airs de chanson qui caressent tendrement les plus jolis espoirs. Et de la joie, beaucoup de joie, à jouer, raconter, partager, une joie sincère et communicative qui donne des sourires plein les lèvres et des fourmis plein les doigts. Il y a dans ce cabaret tant de sincérité et de simplicité qu’il est difficile de ne pas être touché juste à l’endroit où notre enfance sommeille. "

                        Théâtrorama ) Pierre-Julien Bouniol - Avignon 2010


------------------


" Chanteurs enchanteurs, danseurs, joueurs de musique et diseurs de belle aventure, les membres de la Compagnie La Marguerite et les Pro'Jacteurs ont bien mérité que Pierre Richard déclare avec enthousiasme il y a quelques mois, à la sortie du spectacle : "J'ai surfé sur des vagues rafraîchissantes empreintes d'humour et d'émotions légères". Il est vrai que cette fine équipe venue du Sud-Ouest, passionnée de chansons, sait jouer les équilibristes sur les fils que sont les couplets et refrains des Gainsbourg, Brel, Nougaro, Prévert, Trénet et même... Prince. Véritables saltimbanques, les chantres de ce "voyage utopique et musical" ont pour coutume d'installer leurs tréteaux sur les places de villages. Les voici dans la "grande ville", Avignon, pour une réussite étincelante comme une nuit d'étoiles. Un voyage sacrément bien organisé où voix, gestes, instruments de musique, costumes, décors et lumière forment une joyeuse sarabande. On en redemande. "

                        Tristan Jauréguy - La Provence - Avignon 2010


------------------


" En ces temps de froidure sociale voilà un spectacle musical qui, comme un rayon de soleil naissant, va réchauffer votre quotidien. Subtilement écrit et mis en scène par Romuald Borys, magistralement interprêté par Benjamin Belliard, Sébastien Carle, Pierre Chadelle, Richard Galbé-Delord, Nathalie Riéra et Cédric Moulié, le Road Movie Cabaret devrait vous redonner espoir en votre quête du bonheur. Ce spectacle musical profondément humaniste est empli de bien jolis moments de tendresse, de dérision, de légèreté et d'émotions tels autant de lucioles venues éclairer le chemin de cette troupe farfelue à la poursuite du Bonheur...


Laissez-vous charmer par cet univers poétique. "

                        David Dewolf - Sortir 47


------------------


"... Le Road Movie Cabaret c’est une quête humaniste, une bulle de bonheur d’une heure et quart, une parenthèse enchantée de notre quotidien… "


" La troupe du Road Movie Cabaret est drôle, tendre et talentueuse. Un vrai moment de partage et d'émotion, leurs rêves nous renvoient aux nôtres et on n’a pas envie que ça finisse!!! Un univers onirique et poétique, tendre et drôle, pour délivrer en musique un vrai message : le droit au bonheur... Une réussite. "

                        Sud-Ouest


------------------


" La troupe du Road Movie Cabaret emmène les spectateurs pour un voyage en chansons à la poursuite du bonheur. Une parenthèse enchantée et foraine en forme de quête humaniste. Romuald Borys se fait cosmographe envoûtant et explore avec les artistes qu’il réunit un monde burlesque et déjanté où l’appétit de vivre guide les âmes et les talents. "

                        Journal "La Terasse"


------------------


" Embarquement immédiat et conseillé... c’est à un bien surprenant voyage que vous invite « Le Road Movie Cabaret »... Un moment rempli de tendresse, d’émotions, de partage... que tous, petits et grands ont apprécié. Le talent avait rendez-vous avec le public... qui a salué les comédiens d’une standing ovation bien méritée. "

                        Le Républicain


------------------


" La troupe du Road Movie Cabaret est drôle, tendre et talentueuse. Un vrai moment de partage et d'émotion, leurs rêves nous renvoient aux nôtres et on n’a pas envie que ça finisse. Un univers onirique et poétique, tendre et drôle, pour délivrer en musique un vrai message : le droit au bonheur… Une réussite. "

                        Sud-ouest


------------------


" Emotion et bonheur total avec Le Road Movie Cabaret… un univers qui incite au dépaysement et aux rêves avec des textes parfaitement bien interprétés. Les nombreux rappels successifs ont bien montré que le message de bonheur était passé."

                        Ouest-France

" On  nous a  pas mis sur terre pour nous tuer à travailler,

mais pour vivre à notre manière et surtout…

surtout goûter à la liberté… "


Le Road movie cabaret - les vagabonds célestes